Le gratte langue : l'outil indispensable pour une bonne hygiène bucco-dentaire

Bien qu’avec un brossage de dents parfait et régulier, une mauvaise haleine peut persister. Ces odeurs gênantes qui se dégagent de la bouche, proviennent d’une prolifération bactérienne sur la surface de la langue. L’halitose ou mauvaise haleine touche plusieurs personnes en France et représente un réel handicap. De là, en plus du brossage des dents, l’usage d’un gratte langue devient indispensable.

Connu depuis plus d’une centaine d’années, l’utilisation du gratte langue est une pratique très répandue dans d’autres pays mais encore peu présente au sein de nos foyers. À l’image du fil dentaire ou du bain de bouche, le grattage de la langue doit se faire de manière quotidienne, chaque matin.

Qu’est-ce qu’un gratte langue ?

Un gratte langue, appelé aussi grattoir à langue, est un petit ustensile de diverses formes qui sert à racler la surface de la langue afin de la débarrasser des bactéries. Il peut être en cuivre, en acier inoxydable, en plastique ou en silicone. C’est une fine lame, en forme de ‘’ U’’, à deux extrémités, permettant la manipulation par deux mains. Il existe aussi des grattes langue de forme ovale, ou en forme triangulaire, dont les deux bouts sont joints afin de l’utiliser avec une seule main.

Le gratte langue est un instrument qui complémente le brossage des dents, une pratique nécessaire pour une hygiène bucco-dentaire parfaite. En usage adéquat, selon les instructions, le gratte langue est conseillé par les dentistes à condition de ne pas en abuser. Pour en savoir davantage sur cet ustensile, découvrez les questions fréquentes sur le gratte langue afin d’obtenir toutes les réponses à vos questions.

Origines du gratte langue

La pratique du grattage ou raclage de la langue remonte à des siècles et partout dans le monde. Si l’on remonte de quelques siècles, les origines du gratte langue font état d’un outil utilisé pour le nettoyage de la langue et pour la purification de la bouche et du corps. Pour les Romains, le raclage de la langue fait partie des soins et hygiène buccaux. En médecine chinoise, l’état et la couleur de la langue représentent un important indicateur sur la santé. Le grattage de la langue faisait usage en Chine depuis longtemps.

L’Ayurveda, une des médecine traditionnelle en Inde, préconise aussi le raclage de la langue pour la purification de la bouche. Le gratte langue s’inscrit dans un rituel ayurvédique pour être suivi d’un bain de bouche aux huiles naturelles aux vertus antiseptiques. Dans les livres d’histoire des sciences, le gratte langue est bien décrit, ainsi que son mode d’emploi. Dans le traité “Nouveaux éléments d’odontologie” de Sieur de Lescluze publié en 1754, le gratte langue est mentionné comme instrument complémentaire pour le soin des dents et de la bouche

Pourquoi utiliser un gratte langue ?

La bouche contient une flore bactérienne qui protège les muqueuses buccales des infections dues à de germes exogènes. Un déséquilibre de cette flore bénigne peut engendrer une prolifération qui est la cause de la mauvaise haleine. Les débris alimentaires, coincés entre les dents que la brosse à dents ne peut atteindre, subissent une fermentation. Une réaction qui engendre le dégagement d’odeurs gênantes de la bouche.

Durant la nuit, la salivation est moins importante, pour cette raison, la mauvaise haleine est un phénomène surtout ressenti le matin, au réveil. Pour toutes ces raisons, l’utilisation d’un gratte langue est nécessaire. Sans oublier, qu’après un usage régulier d’un gratte langue, vous allez progressivement retrouver goût à tout ce que vous consommer. En effet, certaines personnes constatent une nette amélioration des plaisirs gustatifs. Vous pouvez retrouver d’autres raisons qui justifient l’usage d’un gratte langue dans la page dédiée à ce sujet.

Comment nettoyer sa langue avec un gratte langue ?

Pour un résultat efficace, l’usage du gratte langue doit se faire selon un geste précis et répété. Généralement, les bactéries s’accumulent à l’arrière de la langue, il est donc important d’accéder à cette zone pour que le nettoyage soit le plus efficace possible. Voici quelques conseils pour utiliser correctement un gratte langue et ainsi nettoyer parfaitement sa langue :

  1. Tirer la langue au maximum, la langue doit être bien relâchée et non pointue.
  2. Placez le gratte langue le plus loin possible pour atteindre l’arrière-langue. Au début et pour certaines personnes, le réflexe de nausées peut être déclenché sur cette zone. Après quelques utilisations, ce phénomène va s’atténuer.
  3. Une fois le gratte langue placé en arrière, tirer vers l’extérieur de la langue sans trop presser. Le raclage doit être léger lors des premières utilisations afin de s’habituer. Ensuite, vous allez pouvoir augmenter légèrement la pression du raclage sur la langue.
  4. Vous pouvez pratiquer ce geste de grattage de manière répété à raison de 4 à 8 fois.
  5. Bien rincer votre bouche à l’eau claire après le raclage pour enlever les derniers résidus.
  6. Rincer votre gratte langue après chaque utilisation. Vous pouvez le désinfecter à l’eau bouillante puis le ranger dans un endroit propre et sec.

A quelle fréquence utiliser un gratte langue ?

L’utilisation d’un gratte langue se fait une fois par jour, le matin après le brossage des dents. C’est bien à ce moment qu’une haleine désagréable est ressentie. Il ne faut surtout pas abuser de l’utilisation des grattes langue sous peine d’endommager les papilles gustatives et léser la surface de cette dernière. Certaines experts du corps médicale déconseille le recours à ce type d’ustensile car selon eux, le gratte langue peut présenter un danger pour la surface de la langue.

Cependant, les avis divergent sur le sujet. Notons par ailleurs que les spécialistes qui déconseille cet ustensile invoque avant tout le risque de mauvaise utilisation. Si vous respectez les précautions d’emploi, alors les résultats seront plus que bénéfiques et sans danger. Par ailleurs, si vous rencontrez un quelconque problème consultez rapidement un dentiste.

Les différents types de gratte langue

Il existe plusieurs types de grattes langues. En voici un aperçu :

  • Gratte langue en cuivre : très efficace pour débarrasser la langue des dépôts et des bactéries. De plus, le cuivre possède des propriétés antiseptiques. Seulement, il faut bien laver et sécher le gratte langue en cuivre afin de le protéger contre la corrosion.
  • Gratte langue en acier inoxydable : très léger, résistant et facilement stérilisable, le gratte langue en acier inoxydable est conseillé par les dentistes.
  • Gratte langue en plastique : même efficacité pour nettoyer la langue des impuretés sauf que sa durée de vie est limitée comme matière, il faut le changer chaque 3 mois.
  • Gratte langue en silicone : plus résistant que celui en plastique, moins cher que celui en cuivre et en inox, et son usage donne les mêmes résultats.

Conseils pour garder une bonne haleine

Le gratte langue est un ustensile qui intervient en complément d’autres gestes réflexes pour garantir une bonne hygiène buccale. Si la mauvaise haleine est généralement due à la prolifération bactérienne dans la bouche, elle peut également avoir d’autres origines. Les problèmes gingivaux (inflammation, abcès…), la sinusite, les problèmes de digestion, assèchement de la bouche chez les diabètes, inflammation des amygdales, sont aussi des causes de l’halitose.

Le biofilm ou couche de germes sur la langue est constitué de bactéries anaérobies. Celles-ci n’ont pas besoin d’air pour vivre, mais ne résistent pas dans un milieu humide et acide. Le grattage de ces bactéries et l’hydratation de la bouche sont d’un grand secours pour lutter contre la mauvaise haleine.

Une bonne hygiène bucco-dentaire inclue l’utilisation d’un gratte langue allié à d’autres méthodes complémentaires. Il est aussi recommandé de boire beaucoup d’eau afin de maintenir la bouche hydratée, en particulier après la fin de chaque repas. En effet, les muqueuses de la bouche renferment beaucoup de bactéries et dégagent souvent une mauvais odeur lorsqu’elles ne sont pas suffisamment hydratés. D’autres facteurs favorisent également la mauvaise haleine comme par exemple, la consommation d’alcool, de tabac, ou de café. Là encore, la consommation de ces produits provoquent une déshydratation de la bouche et augmente ainsi le phénomène d’halitose. Le matin, brossez vous impérativement les dents après avoir bu votre café puis utilisez votre gratte langue pour éliminer les derniers résidus susceptibles d’entrainer une mauvais haleine.

Enfin, après l’utilisation du gratte langue, n’hésitez pas à effectuer un bain de bouche plusieurs fois par semaine afin de faire descendre le taux de bactéries présents dans la cavité buccale. Ce complément au brossage permet aussi de prévenir d’éventuelles infections comme par exemple, les caries. En d’autres termes, le gratte langue aide à combattre la mauvaise haleine pour les personnes qui peuvent souffrir de cet handicap mais vous aide aussi à conserver une bouche saine et propre.

Les gestes complémentaires pour assurer une bonne hygiène bucco-dentaire

L’hygiène bucco-dentaire est basée sur les brossages réguliers des dents. Les brossages se font 2 à 3 fois par jour avec des mouvements de la base des dents vers l’extérieur et cela pendant 2 minutes environ. Mais le brossage n’est pas suffisant pour garantir une bonne hygiène de la bouche. Pour préserver sa dentition et ses gencives en bonne santé et lutter contre la mauvaise haleine, d’autres gestes complémentaires sont à réaliser au quotidien.

    • Le revers de la brosse : il y a des brosses à dents avec un revers des poils rugueux. Le passage de cette partie sur la langue, permet de la nettoyer, mais ce n’est pas aussi efficace qu’un gratte langue.
     
    • Le fil dentaire : afin d’éviter la formation des plaques de calcaire et pour éviter les restes d’aliments coincés entre les dents, il n’y a pas mieux que le fil dentaire. Pratique, son usage demande un peu de dextérité. Le fil dentaire peut aller dans les zones interdentaires et dans le sillon gingival (sillon entre le dent et la gencive). Il aide aussi à retrouver une bouche saine avec une bonne haleine. Le fil dentaire est recommandé par les dentistes comme soin bucco-dentaire.
    • Les brossettes interdentaires : ce sont des petites brosses qui servent à nettoyer entre les dents, là où la brosse « normale » ne peut aller. La brossette interdentaire aide à éliminer les bactéries qui s’incrustent entre les dents et à prévenir le dépôt calcaire.
  •  
    • Le bain de bouche : c’est une solution antiseptique et purifiante qui s’utilise diluée à l’eau. C’est un complément au brossage à dent pour optimiser son hygiène bucco-dentaire. Son usage est conseillé lors des soins dentaires et pour lutter contre la mauvaises haleine.
     
    • Le bicarbonate de soude : c’est une autre alternative de soin naturel pour traiter l’halitose et blanchir les dents. Le bicarbonate de soude peut être ajouté au dentifrice lors du brossage avec une fréquence de deux fois par semaine. En gargarisme, il peut être dilué à raison d’une cuillère à café dans un verre d’eau.